Informations pour les consommateurs

Deux propriétés caractérisent un élément de literie, couette ou oreiller :

  • Le matériau de garniture.
    On compte d'une part les matières naturelles, notamment le duvet et les plumes, les fibres de laine (laine vierge, poils de chameau, cachemire), le coton et la soie sauvage, et d'autre part les fibres synthétiques (p. ex. microfibres, fibres creuses et fibres synthétiques d'amidon).
  • La forme qui lui a été donnée.
    Étant donné la grande variété, à la fois, des besoins individuels des consommateurs et des finalités (literie d'été ou d'hiver), les literies les plus diverses ont été développées. On distingue notamment les édredons, les couettes matelassées à piquage karo-step et à cassettes cloisonnées.

Les composants, matières et construction permettent d'obtenir d'innombrables combinaisons qui satisferont les besoins de chaque dormeur.

Imprimer cette page Recommander cette page Haut de page